La nouvelle naissance 

I-Définitions

L’expression « naître de nouveau » est pour beaucoup source d’interrogations et même de confusion, se fut aussi le cas pour le Docteur Nicodème. Bien qu’il fut maître de la loi, éduqué et intelligent, il lui fut impossible de comprendre la nécessité pour lui de naître de nouveau, afin de pouvoir voir le royaume de Dieu; telle que le Messie le lui présentait Cf. Evangile de Jean au chapitre 3 le verset 3. (Jésus lui répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu)

 

La nouvelle naissance est un principe spirituel, et c’est spirituellement qu’on en juge. L’Homme par sa nature pécheresse, est privé de la gloire de Dieu Cf. épître de Paul aux Romains chapitre 3 le verste 23 (Tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu). Cette privation de la gloire de Dieu est simplement synonyme de mort spirituelle. L’Homme, par le péché, est séparé de Dieu et privé de Sa gloire. Christ cependant, le Messie est le seul médiateur, le seul lien qui puisse réconcilier l’Homme avec Dieu, Cf. épître de Paul aux Romains chapitre 6 verset 23 (Le salaire du péché c’est la mort, mais le don gratuit de Dieu c’est la vie éternelle en Jésus Christ notre sauveur). Christ est donc pour nous celui qui nous ramène à la vie, symbole de la nouvelle naissance! La nouvelle naissance est donc se processus de passer de la mort à la vie par le biais de l’œuvre salvatrice de Christ sur la croix. Cf. évangile de Jean au chapitre 14 le verset 6 (Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l'Esprit est Esprit)

 

1-La nouvelle naissance est donc la fin du processus d’une nouvelle création. Cf. 2ieme épître de Paul aux Corinthiens chapitre 5 le verset 17 (si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature, les choses anciennes sont passées et toutes choses sont devenues nouvelles). Voire aussi l’épître de Paul aux Galates chapitre 6 le verset 15 (Car ce n’est rien d’être circoncis ou incirconcis; ce qui est quelque chose c’est d’être une nouvelle création)

Il est à noter ici que la nouvelle naissance est la fin d’un processus. La mention répétée du verbe « être » dans les deux passages précédents devraient attirer l’attention de tout lecteur avisé! Lorsque naturellement un enfant est né, on le voit, il est là; mais un processus a été suivi de la conception à l’accouchement. C’est un cheminement bien suivi et bien entretenu ! La nouvelle naissance n’est pas un événement brusque venu de nulle part. C’est plutôt le point d’achèvement du processus de conviction quant au péché, à la justice et au jugement, que seul le Saint-Esprit accompli dans la vie d’un individu. Au point où ce dernier finisse par se dire : Je veux naître de nouveau !

La nouvelle naissance est la fin d’un processus. Un processus qui passe par la repentance sincère et véritable, la régénération qui est le dépouillement de la vieille nature et le revêtement de l’homme nouveau. Dans le cadre du présent enseignement, nous voulons nous restreindre à la nouvelle naissance en tant que finalité du processus de conversion.

 

2- La nouvelle naissance est donc le passage de la mort à la vie. La communication de la vie à des hommes morts dans leurs offenses et dans leurs péchés .C’est la transformation d’une personne par la Parole et l’Esprit de Dieu. Cf. 1ier épître de Pierre chapitre 1 le verset 23 (puisque vous avez été régénérés, non par une semence corruptible, mais par une semence incorruptible, par la parole vivante et permanente de Dieu). Voire aussi 1ier épître de Paul aux Corinthiens chapitre 4 au verset 15 (Car, quand vous auriez dix mille maîtres en Christ, vous n'avez cependant pas plusieurs pères, puisque c'est moi qui vous ai engendrés en Jésus Christ par l'Évangile) et l’épître de Tite chapitre 3 verset 5 (il nous a sauvés, non à cause des oeuvres de justice que nous aurions faites, mais selon sa miséricorde, par le baptême de la régénération et le renouvellement du Saint Esprit)


II- La nécessite de la nouvelle naissance

1-     Aucun homme ne peut voir le royaume de Dieu, s’il ne naît de nouveau. Ceci peut vous paraître absurde dans un premier temps, mais tenez vous tranquille, vous n’êtes pas la seule personne à avoir cette impression. Nicodème également, le Docteur de la loi, enseigné selon la loi et les prophètes fut surpris  d’écouter ceci de la bouche du Seigneur Jésus. C’est une vérité ! Cf. évangile selon Jean au chapitre 3 le verset 3 (Jésus lui répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu).

2-     Non seulement les hommes peuvent, mais ils doivent naître de nouveau afin de pouvoir entrer dans le royaume de Dieu. Cf. évangile selon Jean au chapitre 3 le verset 5 (Jésus répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d'eau et d'Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu). Tout homme doit naître de nouveau. De la naissance naturelle, vous ne recevez que des choses charnelles. De cette nouvelle naissance, venue de Dieu, vous recevrez et produirez des choses spirituelles. Cf. évangile selon Jean  chapitre 3 les versets 5 et 6 (Jésus répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d'eau et d'Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l'Esprit est Esprit.). Voire aussi l’épître de Paul aux Galates au chapitre 5 les verset 17 à 21 (Car la chair a des désirs contraires à ceux de l'Esprit, et l'Esprit en a de contraires à ceux de la chair; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez. Si vous êtes conduits par l'Esprit, vous n'êtes point sous la loi. Or, les oeuvres de la chair sont manifestes, ce sont l'impudicité, l'impureté, la dissolution, l'idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l'envie, l'ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d'avance, comme je l'ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n'hériteront point le royaume de Dieu) 

 

 

III-Les résultats de la nouvelle naissance

 

 

- Vous devenez le temple de Dieu et l’Esprit de Dieu habite en vous. Cf. 1ier épître de Paul aux Corinthiens chapitre 3 le verset 16 (Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l'Esprit de Dieu habite en vous?).

 

- L’homme régénéré ne vit plus selon la chair mais plutôt selon l’Esprit de Dieu par lequel il accomplit toute la volonté de Dieu. Cf. épître de Paul aux Romains chapitre 8 verset 9 (Pour vous, vous ne vivez pas selon la chair, mais selon l'esprit, si du moins l'Esprit de Dieu habite en vous. Si quelqu'un n'a pas l'Esprit de Christ, il ne lui appartient pas).

 

- Vous êtes alors affranchi de la loi du péché et de la mort. Cf. épître de Paul aux Romains chapitre 8 verset 2 (En effet, la loi de l'esprit de vie en Jésus Christ m'a affranchi de la loi du péché et de la mort.).

 

- Vous êtes alors transformé par le renouvellement de votre entendement de sorte que vous ne vous conformez plus à ce monde, mais plutôt à la Bible, Parole de Dieu. Vous commencez ainsi par être un petit enfant qui a besoin de grandir.

 

- Vous êtes désormais renouvelé dans la connaissance selon l’image de Dieu votre créateur. Cf. épître de Paul aux Colossiens chapitre 3 le verset 10 (et ayant revêtu l'homme nouveau, qui se renouvelle, dans la connaissance, selon l'image de celui qui l'a créé)

 

Les résultats de la nouvelle naissance sont un développement progressif. Votre mentalité en tant que croyant est rendue tous les jours conformes à celle de Dieu. L’homme régénéré s’occupe des choses  de l’Esprit, c’est- à-dire qu’il concentre ses pensées, ses ambitions au domaine de l’Esprit. C’est alors que votre esprit est concentré sur la volonté de Dieu, vous désirez désormais plaire à Dieu dans toutes vos voix, car votre nature est céleste et non terrestre. Cf. épître de Paul aux Romains chapitre 8 le verset 5 (Ceux, en effet, qui vivent selon la chair, s'affectionnent aux choses de la chair, tandis que ceux qui vivent selon l'esprit s'affectionnent aux choses de l'esprit). La semence de Dieu demeure en celui qui est né de Dieu.

 

- Vous ne pratiquez pas le péché mais plutôt  la justice. Cf. 1ier épître de Jean chapitre 2 le verset 29 (Si vous savez qu'il est juste, reconnaissez que quiconque pratique la justice est né de lui)                                                      

- Vous aimez les frères et sœurs, car l’amour de Dieu demeure en vous. Cf. 1ier épître de Jean chapitre 3 le verset 14 (Nous savons que nous sommes passés de la mort à la vie, parce que nous aimons les frères. Celui qui n'aime pas demeure dans la mort)

 

- Pour vous, les choses anciennes sont passées et toutes choses sont devenues nouvelles. 2ieme épître de Paul aux Corinthiens chapitre 5 le verset 17 (Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles).

 

IV-Conclusion

Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est esprit. La nouvelle naissance est une résurrection dans l’esprit de l’Homme, lui permettant de reprendre la vie avec Dieu tel que voulu par le créateur depuis le jardin d’Eden.

A travers la nouvelle naissance, nous devenons membre de la grande famille de Dieu .Nous ne faisons plus les choses comme ceux qui sont de ce monde.

 

 

Chibiy Tchatchouang

Vers le haut