L'idôlatrie

INTRODUCTION

" Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face .Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, Qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l'éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l'iniquité des pères sur Les enfants jusqu'à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent, " Exode 20 (3-5) Avant comme après cette recommandation du Seigneur, le peuple de Dieu et les hommes se sont toujours livrés à la pratique de l´idolâtrie, et ceci sur plusieurs formes. Pourtant la première place qu´occupe ce commandement parmi les dix autres et la considération de ceux-ci par Jésus-Christ comme le plus grand commandement (Matthieu 22-37), montre l´importance de ce domaine aux yeux de Dieu. Il est donc nécessaire au chrétien de se pencher un peu sur ce thème afin de ne point tomber dans l´erreur faute d´ignorance. A la suite de cet exposé, il sera présenté de prime abord une définition des termes idole et idolâtrie ensuite l´origine des idoles et des causes de l´idolâtrie, en second plan, les deux principaux aspects sous lesquels l´idolâtrie se manifeste dans les temps anciens et dans les temps actuels et enfin les conséquences qui s´y rattachent et les diverses voies de réconciliation avec le Créateur.

 

I- Définitions:

" Définition générale : Idole vient du latin ecclésiastique Idolum et du grec eidölon. Elle peut être définie comme une divinité sous une forme matérielle (image, statue) qui est l´objet d´une tendresse ou d´une admiration passionnée de la part de quelqu´un. C'est l objet d´un amour passionné, d´une immense admiration. " Définition biblique : Lorsqu´on étend la signification du mot sur le plan biblique, l´idole prend le sens d´une représentation par l´image, sculpture ou un autre personne ou d´un animal, afin d´en faire un objet d´adoration, soit l´habitat d´une divinité. Exode20 (4, 5,23) ; Romain1 (23) ; Jude17 (3) ; 1samuel5 (3,4). " Définition de l´idolâtrie : c´est un culte dédié à des idoles ou encore un amour excessif et passionné, une adoration destinés à un autre que le Dieu créateur.

 

II- Origine des idoles et causes de l´idolâtrie

II.1 Origine des idoles

L´existence ou l´apparition d´idoles dans la vie du peuple de Dieu provient de plusieurs sources et généralement des peuples étrangers qu'il a eut à côtoyer...
- Laban avait des statuettes (théraphims) que Rachel sa fille (femme de Jacob) lui avait dérobées. Genèse31 (30, 32,35).
- Les égyptiens adoraient des statues qui étaient des " dieux " représentés par l´emblème d´un animal divinisé (c´est -à dire par une représentation simple d´un animal, mais y ajoutaient des dessins supplémentaires afin de lui ressortir un coté sacré ou divin).
- Les cananéens possédaient des idoles que les israélites avaient ordre de détruire en arrivant dans le pays. Exode23.24.
- Thammus, dieu du grain et de la végétation, appelé Adonis par les Grecs est une idole des Phéniciens .Elle était fonte et elle était toujours au milieu des flammes et faite de telle manière qu´il sortait continuellement de ses yeux des goûtes de plomb fondu, en forme de larme.
La fabrication du veau d´or dans le désert par le peuple de Dieu a été inspiré du dieu Apis (dieu de la fertilité et de la renaissance), qui est l´un des principaux dieux des égyptiens, qui avait la figure d´un bœuf sous la forme d´un homme. Ce dieu sera encore réinstauré dans le peuple par Jéroboam (fils de Salomon) à Dan et à Béthel lors de son mauvais règne sur le peuple d´Israël.
- L´idole Moloch, (qui signifie roi des idoles) encore appelé Milcom, était une divinité ammonite, représentée sous la forme monstrueuse d´un homme á la face de taureau. Salomon lui-même encourageait l´introduction de cette idole au milieu du peuple 1rois11.7.
- Baal dieux de la Phénicie et des tribus cananéennes, fut adoptée par les israélites Juges 2.13, Juges 10.6
- Dagon retrouvé présent chez le peuple d´Israël qui tire son origine du peuple philistin habitant á Canaan .C´était le principal dieu des philistins. Il était moitié homme moitié poisson (buste d´homme á une queue de poisson).

II.2 Causes de l´idolâtrie
Les raisons pour lesquelles les enfants de Dieu faisaient et font recours aux idoles et aux pratiques idolâtres sont multiples .Mais il faudrait préciser que la raison principale est le fait que le chrétien devenu idolâtre n´avait pas un cœur Tout entier au Seigneur, c´est-à-dire que il n´aime pas Dieu de tout son cœur de tout son âme et de toute sa force. Tout découle d´un amour non entier au Seigneur qui est aussi marqué par la désobéissance (car aimer Dieu c´est lui obéir) et les mauvais désirs 1Corinthiens 10 (5-7).
C´est pourquoi l´idolâtrie prend aussi le sens de faire ce qui est mal aux yeux de Dieu. Quand l'homme perd la notion du vrai Dieu, il a un vide intérieur et il est obligé de se faire l'image d'une divinité. Même les athées (sans dieu) sont religieux malgré eux, et idolâtrent un être ou de la matière. Cela se passe dans le cœur (zone le plus profonde et ignorée de nous-mêmes), puis dans la pensée et finalement se concrétise par une représentation sous une forme ou une autre.
L'homme peut alors tomber dans I' idolâtrie la plus grossière, la cause première étant d'avoir perdu l'image de Dieu. - l´absence de la connaissance de Dieu.
- La recherche du compromis avec les ordres de Dieu (1sam15)
- La course vers la plénitude (vie aisée te facile)
- L´alliance avec les païens osée8.12. ces alliances se font au travers des alliances de mariage et autres. Osée 13.16
- L´incrédulité á l´omniprésence et l´omnipotence de Dieu. Ezéchiel 18(11-12). A cause de l´impatience à voir Dieu exaucer les attentes, le chrétien fini par oublier que Dieu voit et sait tout, et se tourne ainsi vers d´autres dieux.
- L´impudicité entraîne aussi à l´idolâtrie sous la forme de la pornographie, l´adultère, la fornication, inceste,… 1cor10.8
- Les fruits de la chair. Celui qui répond aux désirs de la chair est exposé aux actions idolâtres car les désirs de la chair sont contraires à ceux de l´Esprit. Ils en sont même carrément opposés ; ce sont libertinage, impureté, débauche magie, haines, discorde, jalousie, emportements, rivalités, ripailles et autres choses semblables. " (Galate 5,17.19-20)


III La nature physique et abstraite de l´idolâtrie

Ces deux aspects se sont développés au fil du temps, de l´époque ancienne à l´époque actuelle.


III.1 La nature physique de l´idolâtrie.

La Bible démontre que l´idolâtrie remonte á bien longtemps dans l´histoire de l´homme et du peuple de Dieu.

III.1.1-A L´époque ancienne.

Déjà à ce moment les deux formes d´idolâtrie se distinguaient déjà clairement. - Les ascendants directs d´Abraham adoraient outre l´Eternel, des dieux étrangers ceci sûrement au moyen de culte d´idoles. " Josué dit à tout le peuple : Ainsi parle l'éternel, le Dieu d'Israël : Vos pères, Térach, père d'Abraham et père de Nachor, habitaient anciennement de l'autre côté du fleuve, et ils servaient d'autres dieux. " (Josué24.2).
- Le peuple de Dieu à adorer, Thammus, il l´ont même invoqué a grand cries et pleurs et lui rendait culte. " Et il me conduisit à l'entrée de la porte de la maison de l'Éternel, du côté du septentrion. Et voici, il y avait là des femmes assises, qui pleuraient Thammuz. Et il me dit : Vois-tu, fils de l'homme ? Tu verras encore d'autres abominations plus grandes que celles-là. " Ezéchiel 8.14

- L´idole Moloch fut adoré par le peuple d´Israël.
Ce culte d´adoration consistait á allumer a l´intérieur de l´idole un grand feu dont l´ardeur consumait les victimes humaines placées dans les bras du monstre. Jérémie 32.35 " Ils ont bâti des hauts lieux à Baal dans la vallée de Ben Hinnom, Pour faire passer à Moloch leurs fils et leurs filles : Ce que je ne leur avais point ordonné; Et il me n'était point venu à la pensée Qu'ils commettraient de telles horreurs Pour faire pécher Juda. ".

- Dagon :
Le peuple de Dieu avaient une grande confiance en ce faux dieu et croyaient que leur bonheur en dépendait. L´arche de Dieu fut placée dans son temple ainsi que la tête de Saül. (1chronique 10.10) ; 1 samuel5.

- La nature.
Le roi Achaz a adoré, même la nature 2chronique28.3-4 " il brûla des parfums dans la vallée des fils de Hinnom, et il fit passer ses fils par le feu, suivant les abominations des nations que l'Éternel avait chassées devant les enfants d'Israël. Il offrait des sacrifices et des parfums sur les hauts lieux, sur les collines et sous tout arbre vert. ".

III.1.2-Epoque actuelle

En plus de l´idolâtrie de l´époque ancienne qui subsiste jusqu ' à ce jour,il s´est développé d´autres dimensions de l´idolâtrie physique.
- Des hommes et des femmes
à l´exemple des stars du monde ou des sportifs. Au brésil le football n´est plus considéré comme un sport, mais une religion. Les deux idoles, dans le sens le plus profond du terme sont Abedi Pélé et Diego Maradona qui sont appelés les dieux. Ils sont vénérés par des fans qui se mettent à genoux devant eux ou leur photo afin de les vénérer comme des dieux (ils auraient pour eux des pouvoirs dans ce domaine que nul ne peut avoir).
- Des anges ou des saints qui sont vénérés,
invoqués et adorés comme médiateur c´est-à-dire intermédiaires pour s´adresser à Dieu. Ils sont donc invoqués en cas de besoin .Saint Antoine, saint Joseph, saint Pierre etc.…ajouté à tous les saints locaux (si on déifie une église ou un pasteur, prêtre.). A l´instar de l´église romaine qui encourage également le culte des statues et représentations du Christ, de la Vierge et des Saints; elle le justifie en disant qu'on honore ces derniers, tandis qu'on n'adore que Dieu et son divin Fils. Pourtant, la loi de Moïse défendait absolument de faire aucune représentation qui puisse servir au culte, aucune image d'un homme, d'une femme, ou d'un être quelconque.

- La vierge
(la madone ou Notre dame de ceci ou de cela…) qui est considéré comme Co-rédemptrice et médiatrice. Certains la vénèrent, d´autres la prient seulement (ave Maria, rosaire, neuvaine, pèlerinage sur les hauts lieux où elle est soi-disant déjà apparue.)

- La nature :
Pour certains, c'est la nature dans son ensemble, pour d'autres, ce sont certaines choses telles que la lune, le soleil, les étoiles, les arbres, le feu, 1'eau, les animaux... La Bible dit "ils ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur" (Romains 1:25). Il en ressort ici des pratiques comme l´astrologie qui est une forme d´idolâtrie. ceci est démontré par le fait que les étoiles et constellations qui sont bien des choses corruptibles, remplacent Dieu. L'astrologie se trouve dans la vie actuelle sous des formes très courantes et simples qui cachent son coté d´idolâtrie et de pratiques occultes. Car déjà le simple fait de lire un horoscope dans un journal ou simplement de s´y intéresser est bien une reconnaissance et attribution de pouvoirs surnaturels à des créatures inanimées comme les étoiles, car l´homme cherche à tirer parti de cette relation avec elles pour son profit (deviner et comprendre son avenir). C´est typiquement de l´idolâtrie puisque les hommes lui attribuent un pouvoir divin.

- Le corps :
Ceux qui s´y adonnent ne vivent que pour lui. Chez l´athée comme chez le chrétien non circoncis (homme naturel), cette forme d´idolâtrie est parfois présente. Le sujet n´y fige que ses pensées les plus importantes, et ses plus gros sacrifices et dépenses.

- Satan ou des démons.
Parler avec le diable, l'adorer, faire un pacte avec lui, ou bien encore vendre son âme au diable, faire des messes noires. (le satanisme qui est une religion légitime de nos jours dans certains pays comme l´Allemagne. Les esprits se manifestent sous toutes sortes d'apparences. Pour les religieux, cela peut être la Vierge, Krishna, et pour les "durs", c'est sous une apparence de bouc, de serpent, de dragon... mais pour les enfants ce sont des formes plus gentilles telles que les fées, les lutins, le père noël... ainsi que 1es héros de dessins animés et de bandes dessinés. Selon les goûts et les âges, le diable a un échantillon d'idoles qui correspondent au besoin de chacun. Les enfants ont besoin du merveilleux, c'est normal et cela vient de Dieu qui est le seul vraiment merveilleux. Quand on leur raconte des histoires de la Bible, quand on leur parle du ciel et surtout du Seigneur Jésus, cela satisfait leur besoin du merveilleux. Mais les parents qui ne connaissent pas Dieu (chrétiens ignorants ou païens) sont évidemment obligés de raconter à leurs enfants toutes sortes de fables, de contes ou de légendes. Alors on leur donne des idoles pour remplacer le Seigneur Jésus, par exemple le père noël... Les enfants lui font des prières et lui écrivent des lettres. Et ce sont les parents qui inculquent cela à leurs enfants! Non seulement ils leur mentent et perdent ainsi leur confiance, mais ils les entraînent dans l'idolâtrie.

III.2-La nature abstraite de l´idolâtrie.

Cet aspect de l´idolâtrie est fondé sur les attitudes. Toute chose dans le cœur qui prend la place de Dieu. Car ce que nous convoitons est ce en quoi nous mettons plus de valeur.

- La convoitise :
C´est la soif de celui qui n´arrive pas á se contenter de ce qu´il a. Elle remonte depuis le temps de la création, depuis la chute de l´homme, elle vient de Satan : C´est la tentation luciférienne Genese3.4-6. " Alors le serpent dit à la femme : Vous ne mourrez point; mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. La femme vit que l'arbre était bon à manger et agréable à la vue, et qu'il était précieux pour ouvrir l'intelligence; elle prit de son fruit, et en mangea; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d'elle, et il en mangea ". Et depuis lors elle est comme une charge dans la chair de l´homme, donc présent dans le cœur de chaque être humain. Elle se traduit par la hantise de ne pas pourvoir assurer sa sécurité et de ne pas par la volonté atteindre á force d´efforts, un maximum d´assurance et de confort. Au lieu de compter sur Dieu le créateur, l´homme compte sur lui-même. Selon les passages de Mathieu 6.24 ; Luc16.13 ; Romain16.18 ; Ephésien5.5, la convoitise est une idolâtrie. C´est le contraire de la piété qui elle est une grande source de gain si l´on se contente de ce qu´on a. En Ephésiens 5.5 la convoitise est liée à l´immoralité. Avec la possession des objets et la soif de consommer, surgit la tentation de posséder d´autre. Par exemple, de façon sexuelle comme un objet. Rien d´étonnant à ce que la pornographie se manifeste de façon de plus en plus scandaleuse, de pair avec la violence et son corollaire le viol, meurtre et déshumanisation. Ce n´est donc pas un hasard si dans notre société la consommation et la permissivité vont de pair, elles ont au fond le même motif : l´idolâtrie.

- l´inquiétude est aussi considérée comme une idole.
Satan n'est pas un dieu, ce n'est qu'une créature. Celui qui craint Satan lui attribue des pouvoirs bien au dessus de l´œuvre rédemptrice de Christ. Et donc la crainte continuelle de Satan et de toutes ses œuvres peut donc être considérée comme de l´idolâtrie.

- NB : Donc nous pouvons être des idolâtres quand nous faisons des choses autres que Dieu Lui-même notre priorité dans la vie, tel que: notre travail, notre maison, notre famille, notre hobby…

- Le moi :
Car est idolâtre celui qui croit en une représentation de lui-même, qu'elle soit trop belle ou trop laide Peu importe. Dans le premier cas, il aura tendance à se surestimer et les autres à voir que son Moi est probablement plus faible qu'il ne le prétend ; dans le second cas, il verra à l'inverse un Moi plus faible qu'il ne l'est pas réellement. En attachant ses émotions, dans un sens comme dans un autre, à la représentation de son Moi, le Moi devient idolâtre, déifié ou haï, mais idolâtre.
L'idolâtrie pourrait donc provenir de cette mauvaise perception de son Moi, et de sa réduction intellectuelle à une représentation du Moi. En fait l'amour de l'argent, l'avarice, la convoitise, la gloutonnerie sont donc des formes de l'idolâtrie Matthieu 6.24; Luc 16.13; Romains 16.18; Colossien 3.5; Philippiens 3.19; 2Timothée 3.4 Les hommes du XXe siècle pensent être plus raffinés que ceux de l'antiquité, mais ils ne sont pas moins idolâtres: les dieux qu'ils servent sont encore Mammon, Vénus, le Sport, l'Etat, la Puissance, le Moi, qui mettent à la place du Créateur la créature, avec son orgueil et son appétit insatiable de jouissances.

 

IV. Les conséquences de l´idolâtrie.

Il est important tout d'abord de montrer l´infamie de l´idolâtrie pour Dieu, ce qui se cache derrière des cultes d´idolâtrie. Pourquoi est-ce que Dieu caractérise l´idolâtrie comme quelque chose de mal pas seulement envers lui, mais pour nos propres vies ? Le nouveau testament indique les raisons spirituelles de pareilles interdictions:
- d'abord, Christ est notre unique médiateur et intercesseur tout puissant, et c'est l'offenser que de s'adresser à des créatures, si ce n'est plus à lui (Actes 4.12; Romains 8.31-34; 1Timothée 2.5; Hébreux 7.24-25; 9.24). D'autre part, s'il est évident qu'une statue n'est rien qu'un peu de marbre, de métal ou de plâtre, pour Paul, le culte rendu à l'idole est en réalité offert aux démons. L'idolâtrie nous met en relation avec les esprits mauvais du monde invisible. Paul dit que celui qui sacrifie à une idole est en communion avec un démon. (1Corinthiens 10.19-21). " Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. Vous ne pouvez boire la coupe du Seigneur, et la coupe des démons; vous ne pouvez participer à la table du Seigneur, et à la table des démons. " Car il est cependant clair qu'un acte religieux défendu ne peut profiter qu'à l'ennemi.

- Ezéchiel 37,23 dit que l'idolâtrie est une souillure.
A l´exemple la Vierge et les "saints" représentés par les statues sont des morts, Jean 6.40; 1Co 15.22-23 Or l'ancien testament interdisait sous peine d'anathème et même de mort de chercher contact avec les défunts, fussent-ils croyants ou non. Donc il n´y aura jamais de manifestation de gloire de Dieu car Dieu est saint. Tout ce qui ne va pas à Dieu par Jésus Christ est de l´idolâtrie et cela apporte la malédiction.

- Mais il existe des forces spirituelles mauvaises que l'on peut invoquer au moyen de l'idolâtrie (pour exemple. Ezekiel 44.6-7).

- Se livrer à de l´idolâtrie c´est profaner le nom de l´Eternel. Lévitique18.21.
Les conséquences à toutes ces souillures et désobéissances sont multiples dans la vie de l´idolâtre :

- Le contact avec les faux dieux crée une cécité spirituelle mortelle. La puissance spirituelle réelle qui se cache derrière les idoles en fait une abomination aux yeux de Dieu (Deuteronome 7.25), et leur culte est appelé adultère spirituel.

- Le manque de miséricorde à cause du manque de vérité (parjures et mensonges, assassinat, vols, adultères, violence et meurtre sur meurtre.)

- Le manque de générosité. La convoitise est l´ennemi numéro un de la générosité. Deuteronome15.7

- La souffrance et la mort. Osée4.3

- La stérilité Osée4.3

- Séparation d´avec Dieu.
Le Seigneur se détourne de celui qui se détourne de lui. Ezéchiel 44.7

- Perte du sens, de ce qui est bien ou mal, car l´esprit de prostitution égare. Osée4.11-12

- Le seigneur livre l´idolâtre entre les mains de ses ennemis Juges 10.6-7. Il humilie aussi l´idolâtre devant ses ennemis 2chro28 (l´histoire d'Achaz roi d´Israël.)

- Le rejet et l´abandon par l´Éternel.
Cela a été le cas de Saül. Il a désobéit á Dieu. Et entre Dieu qui l´a établi et le peuple, qui l´a acclamé et reconnu, Saül a cherché un compromis. Il ne s´est pas donc décidé exclusivement pour Dieu. Et celui-ci fut rejeté comme roi par L´Eternel.

- Déshéritages.
A l´exemple du peuple d´Israël au sujet duquel Dieu dit " elle n´est point ma femme " ; car en courant après d´autres dieux, Israël s´est souillé et s´est rendu indigne de son titre et de sa qualité. Il en est de même lorsqu´un père renie son fils parce que celui. ci l´a déshonoré, il dit " tu n´es plus mon fils " synonyme de " tu n´es plus digne d´être appelé mon fils, en toi je ne trouve plus de qualité requise pour faire partie de ma maison ".

- La perte du salut éternel. Ephesiens 5 (3-5).

- La ruine : celui qui marche selon la chair moissonne la destruction, la malédiction. Osée10 Illustration : Ainsi, un homme idolâtre est semblable à cet homme riche d´une ancienne légende Perse. Elle raconte l'histoire d'un riche qui s'appelait Al Haffed. Il possédait une grande propriété. Un soir, un visiteur lui rapporta qu'il y avait quelque part, sur la terre, des quantités fabuleuses de diamants et les grandes richesses que cela pouvait lui rapporter. Cette vision de grandes richesses le fit se considérer pauvre en comparaison de ces richesses. Alors, au lieu de s'occuper de sa propriété, il l'a vendue et s'en est allé à la recherche de ces grandes richesses. Mais sa recherche s'avéra infructueuse. Finalement, sans argent et désespéré, il se donna la mort en se jetant dans la mer. Entre-temps, l'homme qui avait acheté sa propriété a remarqué un jour, un éclat brillant d'une pierre particulière dans un petit ruisseau de la propriété. Il se mit à l'eau, et sa grande surprise il ramassa un énorme diamant. Plus tard, travaillant dans le jardin, il a déterré encore plus de pierres précieuses…
Les plus grandes valeurs sont en nous, en ce que le Seigneur nous donne, et non en ce que le monde nous offre. Il suffit juste de travailler ce don de Dieu pour voir les fruits d´une valeur inestimable. Notes: l´amour divin ne peut se vendre ou s´acheter, celui qui a ce don (le salut par Jésus Christ et les richesses terrestres), reçoit bien plus du Seigneur. Par contre l´amour de l´homme, amour charnel est bien corruptible, et nous entraîne constamment dans le péché.
 

V Comment sortir de l´idolâtrie

Fuyons les idoles et toute idolâtrie, extérieure ou intérieure 1Corithiens 10.7; Romains 2.22. Le seul moyen de le faire sera d'aimer de tout notre cœur, de toute notre force et de toute notre pensée le Dieu merveilleux et unique, qui réclame entièrement notre culte en Esprit et en vérité. Jean 4.23-24 " Mais l'heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont là les adorateurs que le Père demande. Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l'adorent, l'adorent en esprit et en vérité. ".

C´est précisément parce que l´abîme dans laquelle tombe son enfant est si profond que l´Éternel ne veut pas l´y laisser (c´est l´absolu gratuit du pardon et du salut de Dieu). Il permet toujours une rentrée en grâce, une réconciliation. Le Seigneur agira avec celui qui veut se réconcilier comme un mari qui conduit sa femme infidèle dans la solitude où elle ne trouve plus rien de tout ce qui excitait ses convoitises et où il peut, en lui parlant avec affection, lui faire comprendre quel est l´amour de celui qu´elle a délaissé.
C´est ce que le Seigneur a fait aussi dans Osée2 (14-23). Pour cette réconciliation, Dieu répète toujours sous une forme les mêmes miracles d´amour qu´au temps où Dieu s´unit á Israël par la délivrance d´Egypte, l´alliance de Sinaï et les miracles de conservation qu´il accomplit à son égard jusqu'à l´entrée en Canaan. Ce fut aussi le même processus dans Ezéchiel 20 à 35 Et même pour ce qui est de nos idoles personnelles (statuette, photo, crucifix, symboles), le Seigneur nous recommande de les détruire, de détruire leurs autels et de ne point les amener dans notre maison afin de ne point leurs ressembler et en être souillé :
-Deutéronome7.5-6: Voici, au contraire, comment vous agirez à leur égard : vous renverserez leurs autels, vous briserez leurs statues, vous abattrez leurs idoles, et vous brûlerez au feu leurs images taillées. Car tu es un peuple saint pour l'Éternel, ton Dieu ; l'Éternel, ton Dieu t'a choisi, pour que tu deviennes un peuple qui lui appartînt entre tous les peuples qui sont sur la face de la terre.
-Deutéronome7-25-26:
Vous brûlerez au feu les images taillées de leurs dieux. Tu ne convoiteras point et tu ne prendras point pour toi l'argent et l'or qui sont sur elles, de peur que ces choses ne te deviennent un piège ; car elles sont en abomination à l'Éternel, ton Dieu. Tu n'introduiras point une chose abominable dans ta maison, afin que tu ne sois pas, comme cette chose, dévoué par interdit ; tu l'auras en horreur, tu l'auras en abomination, car c'est une chose dévouée par interdit.
 

Conclusion :

Le culte aux idoles remonte à bien longtemps dans l´histoire de l´homme et du peuple de Dieu. L´idolâtrie naît dans un cœur qui n´est point tout entier au Seigneur, et qui se livre aux désirs de la chair. Ces désirs sont impurs, insatiables et poussent l´homme à se détourner de la face de Dieu à se tourner vers des pratiques, que ce soit physiques ou dans les attitudes sataniques. Car elles n´ont pour père que le Diable, qui a pour but de bâtir son autel dans le temple, le cœur ou la maison de l´homme afin que Dieu, qui est un Dieu jaloux s´éloigne de celui-ci.
L´idolâtre ne récolte qu´ensuite ruine malédiction et surtout mort spirituelle car il est séparé du créateur par son péché. Mais Dieu dans son amour infini montre toujours un chemin de réconciliation qui commence par un amour total pour Dieu, la destruction des autels d´idolâtrie et de prostitution, ensuite la restauration divine et enfin une consécration entière.
Cette appartenance totale au Seigneur a un prix qui vaut la peine d´être payé, parce que Dieu étant le plus grand bien, le chrétien devrait aussi plutôt convoiter sa communion et être prêt au plus grand sacrifice.
Et la réalité est telle que, pour atteindre la vie éternelle, il faut non pas ajouter mais soustraire; plus tu abandonnes la chair et ses désirs, plus tu te rapproches de Dieu.
 

Gael Lyla Vanya T.

Vers le haut